Promeneurs écoutant
Promeneurs écoutant
Prises de sons et art sonore en lien avec la nature et l'environnement

Xylophages

publié le 27 Janvier 2012

Cet article reprends le "son mystère" présenté dans la Gazette Lorraine N°84 (15 décembre 2011) et dévoilé dans la Gazette Lorraine n°85.

 

Prise de son brute de larves de coléoptères xylophages en pleine dégustation. Étant donné que cet enregistrement a été réalisé dans une cabane en bois en lisière de forêt, je soupçonne (sans aucune certitude) que l'insecte en question soit le Capricorne des maisons (Hylotrupes bajulus). En effet, contrairement aux autres espèces de Capricornes, l’Hylotrupes s’accommode aussi bien d'arbres (conifères uniquement) dans la nature que de bois écorcés (et donc de planches et autres bois ouvrés).

 

Le propriétaire du cabanon, que je connais fort bien, a du soucis à se faire...

Hylotrupes bajulus (larve)

Hylotrupes bajulus (imago), © BioLib.cz, tous droits réservés

 

 

Auteur
Matériel utilisé
COUPLE DE MICROS MKH-30/MKH-40 (MS)
ENREGISTREUR NAGRA ARES BB+
Genre
Sujet
Repère geographique
Saison
4 commentaires
Poster un commentaire
Pierre Juillard
28 Janvier 2012
Génial ta prise, Marc ! Quand les microphones deviennent des microscopes ... Le danois Knud Viktor, qui réside dans le Luberon, a du réaliser de tels enregistrements, mais il est difficile d'en trouver des traces discographiques ...
29 Janvier 2012
Excellent. On dirait un mécanisme de boite à musique que l'on remonte
26 Février 2012
Salut Marc, quelle surprise et coïncidence ce son, j'ai mis quasiment le même aussi en décembre!!! Mais tes xylophages devaient avoir une plus grosse poutre à ronger à ce que j'en déduit des résonances!!! Pauvre cabanon!!!
Marc
2 Mars 2012
Coucou Noémie :-) Je reviens de ton audioblog, en effet, jolie coïncidence ;-) Je pense que nous avons enregistré la même bête ! "Mes" larves grignotaient des planches de résineux (chez notre ami Jean P., dans les Cévennes) et par chance certaines étaient situées tout juste sous la surface. Un micro à quelques millimètres du bois m'a permis de faire une prise très correcte malgré les turbulences extérieures (beaucoup de vent). Elles étaient bien audibles à l'oreille, même à plusieurs mètres. J'ai dormi dans ce cabanon et j'ai dû enfiler des bouchons dans les oreilles pour dormir (le vent faisait tout de même plus de raffut).
J'espère que tout va bien chez vous... Je prends le temps bientôt de vous envoyer des nouvelles en PV. Bises !
Nom*
Site web
Email (Non publié)
Commentaire*
* mentions obligatoires
Partager
Promeneurs écoutant - Prises de sons et art sonore en lien avec la nature et l'environnement | Copyright © 2011
Réalisé par Wesmedia