Promeneurs écoutant
Promeneurs écoutant
Prises de sons et art sonore en lien avec la nature et l'environnement

Amours d'anoures en forêt de Parroy

publié le 6 Janvier 2008

Originaire de refuges glaciaires sans doute situés dans les Balkans, le Sonneur à ventre jaune (Bombina variegata variegata) habite les plaines alluviales, les forêts humides, les prairies et les marais. Il ne se rencontre en Europe occidentale qu’à basse altitude. Découvrant cet anoure pour la première fois au printemps 2006, dans la très belle forêt de Parroy (54), je suis resté pendant près de 24 heures à l’observer, à l'écouter et à l’enregistrer. Mais ces séquences sont malheureusement teintées dans mon souvenir de désolation et d’aigreur : quelques jours après les prises de sons, plusieurs chasseurs sont venus agrainer certains fossés avoisinants pour attirer les sangliers, menaçant par la même occasion la survie et la descendance des amphibiens.

 

Séquence 1. Fin du jour. Le soleil vient de se coucher dans mille nuances de rouge et de jaune. C’est l’heure pour les Sonneurs de quitter leurs cachettes et de rejoindre leurs fondrières. Leurs premières notes se mêlent aux gazouillis des rouges-gorges, aux aboiements inquiets des chevreuils et aux premiers chants nocturnes des grillons champêtres.

 

Séquence 2. Milieu de nuit. La fraîcheur finit par imposer le silence aux oiseaux et aux insectes. Seuls les Sonneurs se font entendre. La nuit leur appartient. Tout en chantant, les mâles donnent des coups dans l’eau avec leurs pattes postérieures : les ondulations qu’ils provoquent ainsi permettraient de guider les femelles.

 

Séquence 3. Lever du jour. La lisière de la forêt baigne dans des coulées d’or et de mercure. La clameur des passereaux a commencé depuis près d’une heure déjà. Toujours en place dans le fouillis des fossés inondés, les Sonneurs ne se laissent pas intimider. Leurs chants quasi invariables se noient maintenant dans la frénésie ambiante.

 

Le sonagramme ci-dessous permet de visualiser la grande richesse du chant du Sonneur à ventre jaune, sur le plan des harmoniques.

Séquence 1
Séquence 2
Séquence 3
7 commentaires
Poster un commentaire
Jean
7 Janvier 2008
tes sons sont vraiment superbes,
tes photos splendides
et ton blog impeccable
amitié
Jean
Marc Namblard
7 Janvier 2008
Merci Jean pour tes encouragements. Ça fait chaud au coeur :-)
Amitiés
Marc
19 Mai 2008
ça me fait énormément plaisir de réentendre les sonneurs à ventre jaune, en effet j’en avait écouté un concert près du lac du Bourget dans les années 80, il est maintenant disparu ici, à moins que?
Fan de crapeaux
28 Juillet 2008
Merci beaucoup pour ces sons superbes, je me balade pas mal dans cette foret et prends beaucoup de plaisir à observer ces petits sonneurs, mais jamais aux heures ou tu les as enregistrés. Je suis ravie, grace à ton site, d’avoir partager la nuit avec eux.
félicitations continue
Marc Namblard
30 Juillet 2008
Merci pour votre commentaire et vos encouragements ! Peut-être nous croiserons-nous un jour dans cette si belle forêt ; si vous voyez un type se balader avec des bottes et des micros n’hésitez pas à l’interpeller ! ;-)
DHUICQ
5 Décembre 2011
Que de pureté. Que de beauté.
Comment fais-tu pour ainsi éviter la laideur de notre monde bruyant ?
Marc Namblard
5 Décembre 2011
Je n'ai pas de remède miracle... J'enregistre longtemps pour avoir plus de marge de manoeuvre ensuite à l'édition ou au montage. Mais je t'assure que je galère... Enfin, tu sais ce que c'est ! ;-)
Nom*
Site web
Email (Non publié)
Commentaire*
* mentions obligatoires
Partager
Promeneurs écoutant - Prises de sons et art sonore en lien avec la nature et l'environnement | Copyright © 2011
Réalisé par Wesmedia