Promeneurs écoutant
Promeneurs écoutant
Prises de sons et art sonore en lien avec la nature et l'environnement

L'hiver à la dérive

publié le 15 Mars 2009

Dimanche 15 mars 2009. Instant matinal, en lisière de forêt de Houx (88). Un bois de hêtres, quelques plaques de neige fondante, le bruissement blanc des torrents, au fond du vallat. Des grives lointaines (Turdus philomelos) entonnent leurs refrains bégayants. Un bruant jaune, encore plus lointain, accueille l'arrivée des premiers rayons de soleil. Un merle s'enfuit. Au-dessus de nos têtes, un pic noir (Dryocopus martius) tambourine, peut-être pour la première fois de l'année. Quelque chose dans l'air a définitivement changé. Le printemps se devine, enfin.

Source photo : www.birdingholland.com, tous droits réservés.

Auteur
Matériel utilisé
ENREGISTREUR NAGRA ARES BB+
MICROS SENNHEISER MKH-40
Genre
Sujet
Repère geographique
Saison
6 commentaires
Poster un commentaire
BDF
15 Mars 2009
Oui les premiers chants d’oiseaux, le tambourinage du pic, l’avifaune se réveille, doucement, il ne manque plus que quelques bons rayons de soleil pour activer tout ce petit monde. Et très bientôt ce sera l’explosion de la vie.
17 Mars 2009
Le tambourinement du pic noir me rappelle tant de beaux souvenirs forestiers, notamment un soir sur un grand rocher en Allemagne près de Dahn… L’entendre ce soir “chez toi” m’a causé un grand frisson agréable.
Chic, mon commentaire est à côté de celui de BDF ! Nous allons tous finir par nous rencontrer, je sais que BDF est très impatient, comme moi, de faire ta connaissance.
A bientôt, Marc.
23 Mars 2009
J’ai aperçu le pic noir 2 fois cet hiver en Lorraine. C’était un grand moment de pouvoir l’observer. Dommage que je n’ai pu immortaliser cette rencontre. C’est un très bel oiseau.
Merci pour ce moment de partage.
Amitié.
Noël Brion.
Noémie
14 Avril 2009
Hello,
Ah le printemps que ce son caractérise bien!
Merci Marc!
Noémie
Pascaloup
5 Décembre 2011
Tiens, on entend un pic cendré au loin ?
C'est magique cette ambiance.
30 Octobre 2013
Bonjour, magnifique chant lointain de la grive et tambourinages de marquage (semblant assez proche) du pic en effet les martellements pour creuser sa loge ou à la recherche de nourriture son infiniment plus « discrets » voir (en lien) un exemple de martellements de recherche de nourriture dans le tronc d’un arbre, inversement les tambourinages de marquage de territoire son appliqués sur une branche morte jouant ainsi le rôle d’une caisse de résonance (rarement sur le tronc) les « marquages » du Pic noir porteraient jusqu'à trois Km ( ?) amitiés françois
https://soundcloud.com/fran-ois-peintre/pic-noir-en-for-t
Nom*
Site web
Email (Non publié)
Commentaire*
* mentions obligatoires
Partager
Promeneurs écoutant - Prises de sons et art sonore en lien avec la nature et l'environnement | Copyright © 2011
Réalisé par Wesmedia